Sélectionner une page

Le mag : en ligne avec l’art de vivre

Le groupe Verrecchia vous propose un magazine en ligne consacré à la qualité de vie, aux tendances déco, et au design.

Partez à la découverte de beaux intérieurs inspirants, d’édifices emblématiques du patrimoine, des acteurs de l’architecture, des villes françaises…

Les données-clés d’Aulnay-sous-Bois

Retrouvez les principaux chiffres à connaître sur Aulnay-sous-Bois, commune située aux portes de Paris. Une ville bien desservie par les transports et dont le dynamisme économique devrait bénéficier pleinement du futur Grand Paris.

La troisième ville de Seine-Saint-Denis par son nombre d’habitants (82 935 au 1er janvier 2017) n’est située qu’à vingt kilomètres au nord-est de Paris. Plus précisément, à mi-chemin entre la capitale et l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.

Comme de nombreuses communes entourant Paris, Aulnay-sous-Bois va grandement bénéficier de plusieurs évènements à venir : la mise en place du Grand Paris (et de son Grand Paris Express) comme les Jeux Olympiques de 2024. C’est ici que va être construite, d’ici 2020, sur le site de l’ancien stade de Coursaille, la piscine qui accueillera l’entraînement des nageurs olympiques.
Le lieu comptera, en plus d’un bassin de 50 mètres, divers espaces ludiques et une rivière sauvage.

Au-delà d’une position géographique qui présente de nombreux avantages (Aulnay-sous-Bois est contournée par l’autoroute A1 et est en bordure du centre commercial O’Parinor, notamment), elle présente toutes les caractéristiques d’une ville jeune dont le dynamisme économique ne devrait aller qu’en grandissant au fil des années.

Voici quelques chiffres-clés à en connaître :

Un tissu d’entreprises dense et de l’emploi

Aulnay-sous-Bois concentre près 4 000 entreprises pour quelque 29 000 emplois, dont 40% de cadres supérieurs et intermédiaires.
Elle abrite notamment le centre commercial O’Parinor et ses plus de 200 boutiques ou encore Garonor, la principale plateforme logistique du nord de l’Ile-de-France (plus de 2 500 salariés).
On y recense également 892 commerces de proximité. Aulnay compte aussi quatre marchés forains et une halle alimentaire.

Plusieurs grandes zones d’activités commerciales

Le territoire communal regroupe neuf zones d’activités commerciales, des anciens terrains de l’usine PSA (180 hectares en cours de reconversion économique) au centre commercial O’Parinor (plus de 200 boutiques). Concernant l’ancien site Peugeot, il est appelé à devenir un quartier mixte, mêlant logements, bureaux et espaces commerciaux. L’enseigne Carrefour y a montré la voie cette année, avec l’inauguration d’une plateforme logistique (300 emplois).
L’année 2024 pourrait enfin voir naître le projet Europacity (en cours de discussion), ses 230 000m² de surface commerciale et son parc de loisirs. Ambition : créer 10 000 emplois et attirer 31 millions de visiteurs par an. Affaire à suivre.

Transports : le Grand Paris pour faire encore mieux

Aulnay, qui compte 24 lignes de bus, est actuellement desservie par le RER B (Saint-Rémy-lès-Chevreuse/Robinson-Aéroport Roissy-Charles de Gaulle 2-TGV/Mitry-Claye). Dans le sens sud-nord, il s’agit de la dernière gare avant séparation de la ligne (B3 vers Roissy, B5 vers Mitry-Claye). Elle possède aussi une gare sur la ligne K du Transilien (Gare du Nord-Crépy-en-Valois) et est le terminus de la ligne 4 du tramway, qui va jusqu’à Bondy.
Le futur Grand Paris Express va en outre faciliter considérablement les déplacements des Aulnaysiens. En 2023, la ville va en effet accueillir une station de la ligne 16 du métro (19 000 habitants et 5 000 emplois desservis dans un rayon d’un kilomètre). A la clé, des temps de trajet vers les zones d’intérêt qui vont fondre : entre Aulnay et Saint-Denis Pleyel (11 minutes contre 52 actuellement) et Aulnay et La Défense (25 minutes au lieu de 56 minutes).

Un aperçu de la future gare en vidéo

Un poumon vert

On recense 260 hectares d’espaces verts sur le territoire de la ville, soit 16% de sa superficie. De quoi prendre l’air en oubliant la proximité avec Paris.

Tout pour les scolaires…

La ville possède tout ce qu’il faut d’équipements scolaires : on y trouve 25 écoles maternelles (dont deux privées), 32 écoles primaires (dont deux privées), neuf collèges (deux privés) et quatre lycées (deux publics, deux privés).
Concernant les tout-petits, 800 demandes d’accueil de jeunes enfants sont reçues par la mairie chaque année, pour plus de la moitié de réponses positives (contre 30% sur l’ensemble du département de la Seine-Saint-Denis). Tous modes d’accueil confondus, 1 680 places sont offertes sur la commune.
A noter qu’Aulnay-sous-Bois pratique de nouveau la semaine de quatre jours à l’école.

…et tout pour se détendre

La ville compte plusieurs équipements culturels : le théâtre et cinéma Jacques Prévert (séances de cinéma toute l’année et spectacles de cirque, théâtre, humour, danse, musique…), une salle dédiée aux musiques actuelles (jazz, pop, hip-hop…) et un Conservatoire de musique et de danse. Celui-ci, qui regroupe 65 enseignants, accueille une quarantaine de concerts par an… mais également des élèves qui viennent de tous les continents pour y étudier.

Aulnay est aussi le lieu de diverses manifestations tout au long de l’année, comme le Salon du chocolat, une foire aux plantes (« Rendez-vous au jardin ») et le Salon de l’art et de l’artisanat.

>> Découvrez deux adresses de qualité pour devenir propriétaire à Aulnay-sous-Bois (93) :

Pin It on Pinterest