Sélectionner une page

Le mag : en ligne avec l’art de vivre

Le groupe Verrecchia vous propose un magazine en ligne consacré à la qualité de vie, aux tendances déco, et au design.

Partez à la découverte de beaux intérieurs inspirants, d’édifices emblématiques du patrimoine, des acteurs de l’architecture, des villes françaises…

Villa Savoye : une révolution architecturale signée Le Corbusier

Achevée en 1931 et passée à deux doigts de la destruction, la villa Savoye incarne aujourd’hui le chef-d’œuvre architectural de Poissy, dans les Yvelines. Un bâtiment exceptionnel classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Des créations de Charles-Édouard Jeanneret, plus connu sous le pseudonyme de Le Corbusier (1887-1965), on retient généralement la Cité radieuse de Marseille. Mais avant de créer ce village vertical, l’architecte franco-suisse a imaginé bien d’autres curiosités, parmi lesquelles la villa Savoye. Cette résidence secondaire a été commandée en 1928 par un couple dont le mari, Pierre Savoye, a fait fortune dans le courtage d’assurance. Elle sera finalement achevée en 1931. 

Baptisée « Les Heures claires », elle occupe alors un terrain de sept hectares. En raison de plusieurs problèmes de conception – notamment au niveau du toit-terrasse, qui fuit abondamment –, la villa Savoye est désertée par ses propriétaires dès 1936, qui se retournent en vain contre son concepteur. Durant la Seconde Guerre mondiale, elle est successivement occupée par les Allemands, puis par les Alliés, qui la laissent en piteux état. Dans les années 1950, la ville de Poissy envisage même de la raser, afin de libérer de l’espace pour l’agrandissement de l’usine Simca. En 1965, la villa Savoye est finalement classée monument historique. Sa restauration commence.

L’utilisation du béton armé

La villa Savoye est un symbole de l’avant-gardisme architectural prôné par Le Corbusier, qui la décrivait comme une « machine à habiter » à la fois pratique, optimisée, et résolument esthétique. Elle répond aux cinq points formulés par l’architecte dès 1927 pour un vent de renouveau dans la conception des bâtiments : la présence de pilotis, d’un toit-jardin, d’un plan libre, de fenêtres en bandeau, et enfin d’une façade libre. Seule solution pour répondre à ces contraintes architecturales : le recours au béton armé, matériau fétiche de Le Corbusier. 

Une oeuvre inédite

La villa Savoye a la forme d’un parallélépipède blanc tout en longueur barré de grandes fenêtres. Elle est littéralement posée sur des pilotis, qui évoquent la Grèce antique. Le toit-terrasse constitue un espace de vie, avec son jardin suspendu et son solarium. A l’intérieur, en l’absence de murs porteurs, l’espace est immense et modulable, avec par exemple un séjour de 86 m2 et une immense baie vitrée. Autant d’éléments inédits qui font de la villa Savoye un bâtiment unique qui a profondément marqué l’histoire de l’architecture. Cela valait bien un classement au patrimoine mondial de l’UNESCO, intervenu en 2016.

Villa Savoye, 82 rue de Villiers 78300 Poissy. Renseignements : www.villa-savoye.fr

Pin It on Pinterest