Sélectionner une page

Le mag : en ligne avec l’art de vivre

Le groupe Verrecchia vous propose un magazine en ligne consacré à la qualité de vie, aux tendances déco, et au design.

Partez à la découverte de beaux intérieurs inspirants, d’édifices emblématiques du patrimoine, des acteurs de l’architecture, des villes françaises…

Et si on tentait le sol en liège ?

Le liège ne sert pas qu’aux bouchons des bouteilles de vin ou champagne, bien au contraire. Il en existe de multiples autres applications, dont celle du revêtement, à la faveur de ses qualités d’isolation.

Ce n’est pas forcément la solution à laquelle on penserait en premier. Le liège, pourtant, peut se révéler être un excellent matériau pour le revêtement de votre maison. Pensez à sa qualité la plus connue : sa perméabilité à l’air, raison pour laquelle on l’utilise sous forme de bouchons pour protéger nos liquides les plus précieux… Ajoutez-y une bonne perméabilité acoustique et une forte résistance aux changements de température !

Le groupe portugais Amorim, crée en 1870, est le premier producteur mondial de liège (environ 35% du marché). L’une de ses divisions, Wicanders, est spécialisée dans l’utilisation de cette matière comme revêtement de sol. Elle commercialise sa technologie, appelée Corktech, qui se présente comme une superposition de couches. Et qui équipe, par exemple, les bureaux de Microsoft à Lisbonne !

Cinq couches superposées

On est en présence de cinq couches superposées : une sous-couche de liège isolante, un panneau en fibres haute densité, une couche de liège aggloméré, une couche de visuel décoratif et une couche d’usure. Son fabricant se félicite d’être parvenu « à obtenir la singularité des revêtements de sol Amorim Revestimentos en intégrant une couche centrale de liège de première qualité, qui offre plus de confort, réduction du bruit et chaleur. Une sous-couche de liège intégrée renforce les propriétés thermiques et acoustiques, résultant en un environnement silencieux et une économie significative des coûts énergétiques ».

53% de bruit en moins

Le bruit généré par les pas seraient bien moindres avec un sol en liège qu’avec du bois ou du stratifié. Selon des tests menés par Entwicklungs und Prüflabor Holztechnologie gmbH (EPH), en Allemagne, l’utilisation d’un sol en liège réduirait le bruit de pas jusqu’à 53%, grâce à ses qualités d’isolant phonique naturel. « C’est sa structure alvéolaire qui se compose principalement d’air qui permet l’absorption du son et des vibrations », précise-t-on chez Wicanders.

Un confort de marche accru

Marcher sur du liège, si les non-initiés auront peut-être du mal à l’imaginer, s’avère plus confortable que sur bien d’autres surfaces. C’est en tous cas la conclusion d’une étude initiée par l’Institut de biomécanique de Valence, en Espagne. Selon elle, après 45 minutes de marche sur cinq matériaux différents, les sols en liège de Amorim Revestimentos offrent la deuxième meilleure perception de confort. Juste derrière la moquette, mais devant le linoléum, le stratifié ou la céramique. Ceci grâce à la flexibilité naturelle du liège.

La même étude révèle en outre que le liège offre un bon compromis entre souplesse et raideur, de sorte à réduire les tensions et la fatigue du fait de la marche.
Un allié pour l’isolation de la maison « Le liège est un isolant thermique naturel », rappelle-t-on chez Wicanders. Il est à même d’éviter la dispersion de l’énergie au sein du foyer, « grâce à sa faible conductivité thermique ». Le liège serait d’ailleurs également le revêtement de sol le plus résistant aux chocs.

 

Pin It on Pinterest